J’ai été victime d’une blague…

Sur les conseils enthousiastes d’une amie (elle se reconnaîtra : mais enfin, keskitapri ? T’as craqué ?!), j’ai été voir hier « Joséphine s’arrondit ». Oui, bon, je sais bien que rien qu’à la vue de l’affiche, j’aurais dû me méfier, mais que voulez-vous, je suis parfois d’une crédulité et d’une confiance aveugle qui frisent la… crédulité et la confiance aveugle. Et puis je me suis dit que j’étais bon public, que j’avais envie de rigoler, pas forcément avec du haut de gamme, et que ce serait impec pour un lundi. D’autant que lundi, c’est tarif réduit, donc je ne risquais pas grand-chose.

Joséphine s'arronditJ’ai tenu 23 minutes. Je suis héroïque, je trouve.

Question au hasard : combien coûtent la cinquantaine de test de grossesse que cette hystérique au chômage utilise pour constater son état ? Moi, je me souviens en avoir acheté un seul, dans ma vie, de ces tests. J’étais étudiante, ce qui revient au même que chômeuse, niveau niveau de vie. Et je me souviens en tendant mon billet à la pharmacienne m’être dit qu’il fallait pas que je le loupe parce que je n’aurais pas les moyens d’en acheter un autre avant le mois prochain. Moins utile le test, un mois plus tard… Allez, admettons que la crédibilité d’un scénario ne fait pas sa qualité.

Mais quand même… On échappe à aucun cliché ! Les femmes sont toutes hystériques, névrosées et, au choix, complexées ou nymphomanes. Attention, hein, c’est pas du tout à cause des hommes qui sont tous impuissants face à ces débordements MAIS plein de courage et de lucidité pour les affronter. Un cauchemar de sexisme de base. Un exemple ? Allez je vous l’offre : elle larmoie en bouffant des saloperies pour calmer ses angoisses (d’où les éternels kilos en trop) en geignant qu’elle ne veut pas d’enfant parce qu’il risque d’avoir son cul (monsieur intervient en disant qu’elle n’a jamais été aussi belle, qu’est-ce qu’il est bien ce type…), et que elle, elle a eu de la chance de le rencontrer lui (le mari, pas le cul), mais que son enfant (sa fille en l’occurrence) n’aura pas forcément cette immense chance. Je rêve. A la veille de la journée de la femme, j’ai pouffé de rire. Jaune.  Dans le genre, franchement, Britget Jones était bien plus réussi. Les femmes bien moins grotesques, les situations bien plus marrantes, et les relations hommes/femmes bien plus subtiles.

PS : le test, il était positif. J’ai pas regretté la dépense. Le pipi le plus heureux de toute ma vie…

12 commentaires sur « J’ai été victime d’une blague… »

  1. Felicitations pour avoir fait pipi correctement sur ton test, et ca me conforte bien dans l’idee que je n’irai pas voir ce film.
    Quelle ironie de l’avoir visioné la veille de la Journée de la Femme…

    J'aime

  2. Bigre, quel enthousiasme ! L’avantage de sortir vite, c’est que ça te libère du temps pour aller au bistrot avant de rentrer. Que répondre ? au choix, « mais c’est du s’gond degré, t’as pas d’humour, ralala la féministe…. » 🙂
    Bizarrement, plus c’est cliché plus ça passe, et le fond de commerce réactionnaire est bien achalandé (faut dire, y a aussi une clientèle garantie 🙂 ).
    J’ai eu la même impression en regardant « Chocolat », film bien-pensant et breveté antiraciste, reprenant la vie d’un clown noir au XIXe siècle, découvert par un clown blanc (et blanc), qui vole de succès en succès mais n’arrive pas à s’intégrer, quitte son partenaire et meurt alcoolique et drogué (vilaine société…)… sauf que la vraie vie du gars est autrement intéressante, parce qu’il a une vraie carrière qu’il a monté tout seul, qu’il n’a attendu personne pour être « découvert », qu’il se fait une place dans la société (jusqu’à épouser une dame qui divorce pour lui,en 1904 , chapeau la dame), et que s’il finit dans une dèche relative, c’est parce qu’il est doublé par la nouvelle génération d’artistes noirs qu’il a contribué à lancer…..
    bref, pourquoi ne pas raconter ça ? trop compliqué pour un film ? plus facile de faire confiance aux clichés et aux lieux communs, quite à être un peu raciste sans s’en douter ?
    bon, j’envahis un peu tes comm’ … mille escuz !!

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai vu « Chocolat » et j’avais bien aimé. Mais ton éclairage m’ouvre une autre lecture : effectivement, quel dommage de passer à côté de l’histoire réelle !
      N’hésite pas à envahir mes com’, j’adore !

      J'aime

      1. J’ai bien aimé aussi, mais en lisant le bouquin de Noiriel sur le clown Chocolat j’ai fait « gloups »…
        un autre truc choquant (pour moi) : le choix d’une musique de jazz pour accompagner les numéros du héros ; et d’un c’est anachronique, et de deux : tu imagines un personnage français accompagné par de l’accordéon ? (à part Amélie Poulain ?) ou un italien toujours illustré par de la mandoline ? 🙂

        J'aime

      2. Je note Noiriel. L’avantage avec les clichés, que ce soit dans les images, les idées, ou la musique, c’est que c’est confortable. Et quand on est dans le confort, on se pose moins de questions ! Et quand on ne se pose pas trop de questions, on fait moins chier le monde… Pas ?

        Aimé par 1 personne

      3. ouips, parti trop vite 😦
        je suis pas contre les clichés, qui offrent la merveilleuse possibilité de poser un cadre minimum, un terrain d’entente avec le lecteur (genre « un bar enfumé », « un chateau merveilleux »…) mais faut en profiter pour pas faignanter ensuite…. ou alors, comme tu le suggères, c’est pour ne fâcher personne (mais non, ça serait trop vil, je n’y crois pas 🙂 )

        mais sincérement, quand tu as vue l’affiche de Joséphine, tu n’as pas fait « gasp ! » ?

        J'aime

      4. Tu veux que je te dise un secret ? Approche…


        Je n’avais pas regardé l’affiche, je l’ai découverte en écrivant le billet. Maintenant, oui, je me dis que j’aurais pu ne pas être prise en traître : l’affiche ne ment pas sur la marchandise !

        Aimé par 1 personne

A vos claviers : commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s