C’est pas trop gentil quand même…

On a le vocabulaire qu’on mérite, ils ont le vocabulaire qu’on leur donne, c’est indiscutable. Démonstration :

Fin de la récréation, Jules me revient tout contrarié, la bouche de travers, la plainte au bord des lèvres.

Ben… qu’est-ce qui t’arrive, tu en fais une tête !

J’en ai marre, Sam, il fait que me dire que je suis ronchonchon…

Et c’est vrai ?

Moi, j’avais plutôt envie de rigoler, mais le gosse, il a les larmes qui débordent des yeux, et des hoquets de douleur qui lui coupent la parole, l’affaire est sensible, elle mérite du respect. Sam s’approche, je l’interroge :

Quel est le problème, Sam ?

Je lui ai dit qu’il est tout le temps ronchonchon.

Ah… Et pourquoi tu lui as dit ça ?

Ben parce que c’est vrai… Tu vois, par exemple, il amène son ballon à l’école, mais il ne le prête à personne, il le garde sous le bras, il arrive tout chafouin comme s’il voulait se le garder pour lui, il a qu’à pas l’emmener dans ce cas !

Ok. Bon. Légitime, non ? J’ai dit à Jules qu’il avait là un super copain, capable de lui dire les choses sans chercher à lui faire mal, que c’était rare, et qu’il avait de la chance. Jules pleurait en hochant la tête pour dire oui. Et c’était finalement un bon moment, un moment où Jules a grandi, et ça pousse un peu aux coutures, de grandir…

Un grand merci à Alexis HK et les Saltimbanques, pour leur  chanson « Les Ronchonchons », et pour l’ensemble de leur oeuvre. 

A vos claviers : commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s