Les chansons de nos vies

On a tous nos petites habitudes, et moi, j’aime bien cuisiner en musique, et qu’on ne me dérange pas. Bon, pour ce dernier point, c’est valable un peu pour tout dans ma vie, j’aime bien qu’on ne me dérange pas quand j’écris, quand je lis, quand je regarde un film, quand je cours, quand je téléphone, quand je suis devant les rayons d’intermarché à hésiter entre bûche ou crottin de chèvre, quand je bavarde avec mes copines, quand je jardine (ah non, je jardine pas, c’est vrai…), bref, j’aime pas qu’on me dérange.

Je pense que cette sainte horreur d’être interrompue vient de mon métier où on est interrompu EN PERMANENCE. Je ne développe pas, toute personne ayant un jour côtoyé des enfants sait de quoi je parle.

Bon donc, j’aime cuisiner, et j’aime cuisiner en musique et j’aime Spotify. Génial ce truc. On choisit une chanson, et on lance la radio lié à ce titre. Et mon ami Spoti me sélectionne tout seul comme un grand les trucs qui pourraient me plaire. Que je connais déjà ou que j’ignore encore mais qui pourrait me plaire on sait jamais. En plus, il tient compte de mon avis au fur et à mesure : je déteste Charles Aznavour, c’est comme ça, et ben je touche le pouce baissé et au bout de deux fois il ne me propose plus de chanson de ce naze (j’espère ne froisser personne, c’est comme ça, dès que sa voix résonne ça me hérisse, j’y peux rien). Inversement, je touche le pouce levé quand j’entends, je sais pas moi, Lavilliers-qu’est-mon-chanteur-incontournable, ou Thiefaine, ou La Grande Sophie, ou Féloche, Zoufris Maracas, Shaka Ponk, Les Ogres, Firmin Muguruza, Piers Faccini etc.

Ou bien, comme ce matin, CharlElie Couture.

Aaaaaaah… l’ami CharlElie. Bon sang, des années que je ne l’avais plus écouté ! Et là, à brûle pourpoint quand je m’y attends point, j’entends cette merveille de chanson (clique dessus et laisse-toi faire) qui évoque dans mon esprit (et sur mon moi-peau frissonnant d’émotion contenue) le bonheur absolu. Et comme je suis une généreuse, je vous offre la chanson du bonheur absolu. C’est sympa, hein ? De rien.

Ah, les gars, pour ceux qui aiment comme moi cet hurluberlu à barbiche et regard tendre, je vous signale qu’il vient de sortir un nouvel album qui s’appelle I m M o r t e l et que je ne saurais trop vous en conseiller l’écoute (Jean-Charles, j’ai très fort pensé à toi en découvrant la chanson Mifasolitude, sublime…).

th

16 commentaires sur « Les chansons de nos vies »

  1. Heu… si je partage une certaine méfiance envers Aznavour, c’est un peu rengaine quand même, c’est le moins qu’on puisse dire, et l’orchestre jazzy très « music-hall »… pas trop mon truc…——-alors par contre Charlélie Couture… je déteste, c’est d’un molasson… et puis on connait quoi de lui à part sa queue de cheval ( jadis), et sa chanson sur les petites anglaises…

    Par contre Faccini, ça ça me touche, et au niveau musique … il touche aussi – on s’écarte de la chansonnette, ça , ça résonne, même avec une seule guitare sèche ( pas besoin d’un orchestre mielleux derrière ) !

    J'aime

    1. Ah là, tu me surprends ! Charlélie n’est pas que chanteur, il est poly-artiste, un touche à tout, très complet : peinture, sculpture, photo, poésie, musique évidemment, parolier pour lui et pour les autres… Et engagé ! Mais effectivement, il ne se montre que très peu dans les médias, et a vécu longtemps en Australie. Tu peux visiter son site, très fourni, pour le découvrir, je suis certaine que tu changeras d’avis sur le bonhomme, il est charmant et très accessible.
      A très vite !

      J'aime

      1. et comme je suis curieux… je suis donc allé voir ce qu’il faisait en peinture… et comme par hasard, là aussi je n’ai pas été séduit… il y a de l »habileté, c’est sûr, mais ça fait quand même très « mode », voire un côté un peu vulgaire…
        enfin, c’est ce que ressens
        de toute façon il est difficile d’être touche à tout… tout le monde n’a pas la carrure d’un Picasso…
        Ah il y a quelqu’un qui maîtrise très bien deux domaines différents: c’est l’artiste Gérard Titus Carmel… oeuvres très puissantes, et superbes poésies…

        — et il est « engagé » en quoi Mr Charlélie ? et de quelle façon ? –

        J'aime

      2. Je viens d’aller voir les œuvres de ce Gérard Titus Carmel dont je lisais le nom pour la première fois, c’est vraiment très intéressant, il y a une page FB, je vais m’y abonner, sa peinture me plaît beaucoup.
        Pour CharlElie, je ne cherche à convaincre personne, vraiment… Je l’aime bien, voilà tout.

        J'aime

  2. Hé bien bravo, en écoutant d’une oreille discrète le fil youtube de CharlElie qu’aimablement tu proposes, je me suis retrouvé ramené en 1979, quand les pattes d’ef coudoyaient le no futur, que le pleinemploi était encore un but et la guerre contre les russes toujours imminente (bon, le pire c’était bien les sous-pull lycra à coll roulé)
    🙂

    J'aime

    1. Ça se voit qu’on t’a pas forcé à mettre des chaussettes blanches à troutrous ! Et des collants qui piquent !! Mais j’avais des bouclettes tout autour du front, des fossettes, et je lisais tout juste… Merci d’être venu me lire cher Carnets Nostalgiques.

      Aimé par 1 personne

  3. je me permet de te déranger sous l’article sur le dérangement et Charlelie, juste pour te signaler deux choses : 1) Ton blog est très sympathique 2) Crottin (mais pas d’intermarché, voyons!). Je m’éclipse.

    J'aime

A vos claviers : commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s