7 commentaires sur « Le chardon flambant »

  1. Salut ma poulette, j’aime tes photos, tes mots. Comme une lectrice lambda certains résonnent plus que d’autres, me touchent  plus que d’autres, me font réagir… dernièrement le truc que j’ai le plus aimé, c’est l’histoire de la petite fille qui tombe dans l’étang et la réaction du grand-père. Je sais pas si c’est une histoire vécue mais elle sonne comme ca… vraie… alors c’est bon de la voir cette scène, de la sentir . Quand on lit un truc chouette c’est rare qu’on puisse dire à l’auteure -« elle est super ton histoire, attend, attend j’en ai une … alors là je me lance sans prétention d’écriture juste pour l’Histoire.Une histoire de quand j’étais petite, une vraie qui sent la madeleine.J’ai six ans , je suis en CP à Hendaye école de la plage. Dans la cour de l’école je trouve une belle plume. Je suis très fière de ma plume, elle attire tout les autres enfants, je la leur montre à tous, elle fait, avec moi , le tour de l’école.Ensuite je la récupère précieusement et je la range dans mon cartable pour la montrer à MAMAN. A la sortie de l’école,  mercredi  à midi ( car à l’époque les enfants faisaient déjà des semaines de quatre jours et demi) c’est Michel qui vient me cherche, c’est un copain de mes parents sympa, instit ZILien .Je monte dans sa voiture et je lui montre tout de suite mon trésor.D’un air entendu il me dit;- » ca ! Mais c’est une plume de lapin.Je sais les trouver moi les lapins à plume.Si tu veux cet après midi je t’amène à la chasse au lapin à plume . « Je suis littéralement enchantée par cette perspective. C’est dans un état d’excitation hors norme que j’arrive chez moi. Je descend de la voiture en courant, je passe la porte et je raconte à ma mère émerveillée Michel va m’amener à la chasse au lapin à plume l’après-midi même.Alors, droite face à sa responsabilité maternelle et à son  » éthique professionnel », ma mère m’explique que les lapins à plume n’existent pas et que Michel m’a fait une « super blague ». Morne mercredi après midi que celui – là , j’ai beaucoup pleuré. Le lendemain soir en rentrant de l’école il y avait dans la boite de lettre de la maison un livre pour moi intitulé: »L’histoire du petit lapin à plume ».Michel très affecté d’avoir fait beaucoup de peine à une petite fille de six ans, avait passé toute la nuit à écrire un livre d’une vingtaine de pages, illustré, qui racontait l’histoire du petit lapin à plume. C’est l’histoire d’un petit lapin à plume. Il vit avec toute sa famille dans la forêt. le soir ils ont froid prés du feu , dans leur petit campement de lapin. Alors le petit lapin il décide de partir à travers le monde pour trouver un moyen de se réchauffer. Dans son périple il rencontre plein de personnages, un petit batteur roux, (mon frère) mon père qui parle avec Crosby Steel Nash and Young …et plein d’autres trucs trop cool pour l’époque et les gens un peu plus vieux que moi.  Il finit par trouver des poils et rentre pour réchauffer toute sa famille. C’était le plus beau cadeau de monde, le livre le plus fabuleux que j’avais jamais eu, même si je comprenais pas tout.Mais la vérité c’est que je m’en rappelle plus trop parce que ce livre je l’ai perdu. Je soupçonne mes parents de l’avoir montré à des copains pendant une soirée et qu’il ne lui soit arrivé malheur.Finalement c’est sur cette perte là que j’aurais le plus pleuré. Et Michel qu’est il devenu ? Je ne crois pas qu’il soit jamais passé titulaire.Voila j’espère que ca t’as plu. A Plus Des bisous

    J'aime

    1. Elles est super ton histoire, Oyhana ! Je te retrouve à fond, jusque dans ce MAMAN en lettres capitales ! Môman… 😉
      Merci de ton partage, peut-être qu’un lecteur de com’ qui passerait par là aurait l’idée d’en faire un truc, de ton lapin à plumes ?
      Je t’embrasse fort

      J'aime

  2. ou l’impatience du charbon ardent..
    pas confondre avec l’impatiens, à l’aussi riche floraison,
    Asphodèle (de Vendée) ne me contredira pas,

    je ne sais pas vous, mais je suis tjs séduis à la vue d’une image bi chromatique, le plus souvent fortuite (ici artificielle) comme si le contraste libère qql valeur.. importance, puissance, prestige,
    pas confondre avec dichotomique, scindé en deux,

    j’insiste ? ..son paradoxe vu par Zénon d’Elée,
    (et) remplaçons ‘masse’ par ‘couleur’:
    « Quand des masses égales se déplacent à même vitesse, les unes dans un sens, les autres dans le sens contraire, le long de masses égales et qui sont immobiles, le temps que mettent les premières à traverser les masses immobiles est égal au double du même temps. »
    ..chouia tiré par les cheveux, mais surtout.. Aïe, on est lundi !

    plus éclairant, lumineux:
    😉 et 🙂 et 😀 ..le jaune et le gris souris (couleur de la police)
    hein c’est joli..

    J'aime

    1. Très… Merci tout plein pour ces digressions à l’inverse du sens courant de la masse des couleurs bi-chromes à contre emploi ou à contre lune, ou à contre temps, mais qu’on aime toi et moi ça parait flagrant. 😉

      J'aime

A vos claviers : commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s