La danseuse, de Stéphanie Di Giusto

ob_172e2b_ladanseuse-affiche-webDe temps en temps, il faut voir des mauvais films, ça permet de fignoler son sens critique. J’ai trouvé mon bonheur dans le film La Danseuse : j’ai bien, bien fignolé, là…

Le film raconte la vie de Loïe Fuller, jeune femme américaine sans le sou qui deviendra à force de volonté et de chance une danseuse assez connue du Paris de la fin du 19ème siècle.

Film d’époque, donc. Beaux costumes, très belle lumière, décors travaillés, reconstitution impeccable. Du gros budget, ça madame, de la belle clinquaille. Mais qui sonne creux. Pourtant, la réalisatrice est très très appliquée, presque scolaire, ça se sent. Elle a bien tout fait comme on lui a appris à l’école de cinéma pour nous faire monter les larmes, mais rien à faire, je suis restée de marbre (et pourtant je suis bon public, je ris, je tressaute, je larmoie très facilement).

Le souci principal du film concerne le scénario. Il aurait fallu élaguer un peu, supprimer un certain nombre de détails inutiles censés nous faire comprendre la psychologie du personnage. Madame Di Giusto : on n’est pas des crétins, je vous assure, pas besoin de nous dire que ressentir et à quel moment, ça nous flingue l’émotion.

Mélanie Thierry et Gaspard Ulliel font tout pour sauver le film, mais il sombre désespérément dans un ennui épouvantable. Concernant le personnage principal, il est porté par Soko, peu crédible, aussi souple et charismatique que les deux morceaux de bambou qu’elle agite tout le long du film pour se muscler les épaules. J’ai appris ensuite que la dame est d’abord chanteuse, pas actrice (d’ailleurs, elle joue exactement comme Louane dans La Famille Bélier, elle met le paquet mais il lui manque l’essentiel : la grâce…), et une Lily-Rose Depp qui n’a rien à foutre là, sinon poser son nom sur un générique qui pourtant n’en avait pas besoin.

J’attends avec impatience vos avis si vous l’avez vu !

 

5 commentaires sur « La danseuse, de Stéphanie Di Giusto »

  1. heu, je ne l’ai pas vu, mais ta critique (excellente !) ne donne franchement pas envie de se déplacer pour le voir. J’aime assez l’affiche, par contre. Pour ma part cette semaine j’ai prévu de voir Ma vie de courgette et Kubo avec mon plus jeune fils 🙂

    J'aime

  2. Hi hi, j’aime bien quand tu te lâches en critique éreintante ! Le générique justement ne me faisait pas envie (Soko, Lili-machin -à-papa-maman et Gaspard Ulliel qui me fait bâiller)… Je te conseille « Juste la fin du monde » où là Ulliel est très bon…

    J'aime

A vos claviers : commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s