Démasquée !

Il reste dix minutes de classe, on vient de regarder « Les accords toltèques expliqués aux enfants », on s’apprête à en parler, quand j’entends un petit brouhaha inhabituel dans le couloir. Un visage tout sourire s’avance dans l’angle du mur, un peu timide, suivie d’un autre qui le pousse un peu, quelques rires à l’arrière, et un autre s’avance, puis un autre, un autre encore. Ils entrent, tous les grands de l’école, tous les CM2, en grappe, là, dans ma classe.

-On voulait vous dire, bravo pour l’histoire que vous avez écrite, elle est super, bravo !

Et ils se mettent à applaudir, gentiment, timidement, les yeux tout plein de curiosité pour ce nouveau costume qu’ils me découvrent aujourd’hui. Je leur ai appris à lire, à ceux-là, ils sont presque tous passés avec moi, parfois deux ans, et ceux que je n’ai pas eu m’ont toujours vue à l’école. On se connaît, on se connaît très bien. Leur maîtresse leur a lu une de mes nouvelles, une qui se passe à l’école, avec un gosse qui aurait leur âge. Ils ont aimé : »Ah oui, hein, beaucoup ! Surtout telle phrase, et tel passage, et puis aussi les gros mots, on a le droit quand on est écrivain ! » Je roule le mot dans mon esprit comme une friandise, écrivain… Je réponds que oui, on a le droit, si le gros mot se justifie dans l’histoire, qu’ils n’aillent pas croire que… Je ne quitte pas mon tablier pédagogique comme ça, quand même… Leur maîtresse leur a dit que c’était une enseignante de l’école qui avait écrit cette nouvelle, ils ont tout de suite deviné qui. Elle est derrière eux, et elle approuve de toutes ses forces, plus fière encore que moi. Cette histoire parle d’elle aussi, de sa patience et de sa bienveillance, elle est touchée, je le sais. Ils sont excités et impressionnés. Ils sourient très grand, et moi, je pique le fard de ma vie…

Putain ! Ça y est… (Et celui-là, il est justifié.)

19 commentaires sur « Démasquée ! »

  1. Oh, que oui et que je suis émue de lire un tel témoignage si emprunt de tendresse, respect, reconnaissance et foi en ces petits qui nous donnent parfois du mal, mais qui croisés ici ou là, vous redonne baume au coeur, en vous adressant un grand sourire, complicité des années à se découvrir, échanger et surtout à nous faire confiance dans les apprentissages que nous leur transmettons modestement pour qu’ils leurs soient, nous sommes tant à l’espérer, si utiles à leur construction et avenir personnel.
    Je ressors un peu frustrée, tout de même, Camille…
    Restée très gamine, j’aimerai bien la lire, cette petite histoire…
    Mille merci pour ce si joli moment !
    Kikikic, qui passera de temps en temps, si vous me le permettez et adressée ici par un « cousin » fraternel qui se reconnaîtra, mon « PetitSuisse » préféré, Jac !

    J'aime

    1. Merci à Jac de m’envoyer du monde ! Et merci à vous pour ce joli commentaire… Vous êtes la bienvenue, et pour l’histoire, je la garde au chaud pour le moment, elle est en lice pour un concours de nouvelles, et je dois la conserver au secret (relatif secret, façon de parler !). Merci encore, à bientôt.

      J'aime

  2. Oh, quel joli moment, Camille ! Je te souhaite d’en vivre plein d’autres, aussi intenses ! Il y en aura, je n’en doute pas !

    J'aime

      1. N’est-ce pas? C’est pour ça que jai quitté la France. Un soir de Novembre. Un temps de Toussaint, j’ai décidé que j’en avais marre. Ça m’a pris six mois, mais je suis parti. avec armes, famille et bagages. Bon printemps.

        J'aime

      2. Changer d’air peut être une bonne chose, c’est aussi ce que projette mon compagnon depuis longtemps… Moi, je ne veux pas, j’ai mes amis, ma famille, mes projets, mes espoirs. Merci, le printemps est sublime, ici cette année !

        Aimé par 1 personne

A vos claviers : commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s