J + 2 (élections présidentielles 2017)

Article écrit au surlendemain du premier tour des élections présidentielles de mai 2017. Elle contre Lui. Comme on nous l’avait si souvent prédit… si souvent qu’on ne savait plus trop si cette prédiction était une menace ou une annonce. Peut-être même, sans doute même, un coup monté… 
Je m’accorde quelques jours d’hébétude…
Je me laisse le temps d’explorer ma stupeur.
Et puis j’ai décidé, une fois n’est pas coutume, de m’autoriser à insulter mon prochain, le mépriser intérieurement, lui cracher sa vaste et inconséquente connerie au visage. Une fois n’est pas coutume. On ne verra rien de dehors, ce sera un truc entre moi et moi, mais ce sera violent. Je vous le dis : très violent. Personne n’y fera attention, tout paraîtra normal. Mais dans mon espace intime silencieux, dans mon petit monde fantasmatique intérieur et secret, je vous le dis : ça va moucher rouge.
Voilà, je me donne quelques jours. D’accablement. Le temps de gérer ma gueule de bois phénoménale. Ma nausée. Le temps de ravaler mon espoir déçu.
Ensuite je repars au combat. Chaque jour de ma vie, devant mes élèves, je vais reprendre mon militantisme acharné, ces messages mille fois rabâchés : on ne règle rien par la brutalité, on doit s’écouter et respecter la voix de son voisin, à celui qui a moins on donne plus, on doit se soutenir les uns les autres, collaborer, on doit chercher, toujours, à se comprendre. Chaque jour, ma manière à moi d’appuyer mon combat politique, d’apporter ma pierre à l’édifice : les rendre bienveillants. C’est pas grand-chose, mais je m’y tiens, ma petite lutte à moi. Tel le colobri de l’histoire : Je fais ma part.
Quelques jours, je me donne quelques jours pour laisser éclater ma rage, ensuite, je repars, je repars au combat. Sans haine, sans arme, et sans violence…

11 commentaires sur « J + 2 (élections présidentielles 2017) »

  1. Colère ! ..bourre et bourre et ratatam,
    si je me suis fait du mal ?!
    Mai, mai, mai, ..mais ça va mieux, Cheers

    J'aime

  2. Ah Camille, merci. Non pour ta colère, compréhensible cela dit, mais pour tout ce que tu exprimes par la suite. Rester debout malgré tout, continuer à semer, à éclairer pour des lendemains plus humains. Merci.

    J'aime

A vos claviers : commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s