Mon nain de jardin

nain de jardin

Mon ami Hugues aime passer du temps au bord des eaux tumultueuses du Gave de Pau. Il y choisit avec soin de gros galets polis par les frottements, l’usure du temps, les multiples rebonds et chocs subis dans les torrents. Par un procédé qu’il garde jalousement secret (un indice, le monsieur est ferronnier de métier, c’est absolument magique de le voir travailler le métal…), il en fait ce qu’il appelle lui-même des « nains de jardin ».

Je vous présente le mien, qu’il m’a offert il y a déjà quelques années et qui trône là, au milieu de la pelouse, le flan caressé par les rayons du soleil d’automne ou martelé par nos pluies si fréquentes en Béarn. Remarquez bien sa marbrure fine, souvenir élégant de son histoire minérale.

3 commentaires sur « Mon nain de jardin »

  1. Excellent ! muy bien, y qué lindo !
    eh ben tu sais quoi, ..ouiz de ‘ramener-à-moi’ (!) qui est, me semble t-il, Un des principes du commentaire, ni impératif bien sûr; surtout si on (qui?) évite le prétentieux, suffisance et vanité,
    ..et de s’égarer (!) à quel syndrome participe t-il ??
    héhé.. oui ma femme m’offrit (nous offrit !) il y a 2-3 mois, un Vrai nain de jardin !
    bien joufflu, coloré, et souriant !
    accompagné d’un balai (je crois) aurais-je préféré une hache ?!
    Ni d’exposer aujourd’hui le ‘pourquoi’ ce nain, ni rien de crâneur,
    (juste ajouter: je l’ai un-peu planqué dans qql végétation car ‘se vole’ parait-il !)
    mais j’arrête d’abuser de votre temps (et-mien) : déjà fait !
    Bon dimanche ! ..très automnal, vite! d’aller en profiter,

    J'aime

      1. (y-a-pas foto ! me connais-tu contrariant ?) aussi te l’ai-je dit..
        – « Quelle allure ! Qué balèze ta sculpture ! »

        gardons, ou plutôt laissons nos ‘pays’ hors de propos,
        aussi par quel, ..le quel chemin s’accomplit forcément de qql main,
        le sujet, concept, objet, ..exposé, partagé, commenté (!)
        de l’Art.. parlait Aristote, (25 siècles !! fais moi penser à son annive !)
        comme nous laissons le socratisme, -le savoir de sa propre ignorance,
        (lui, nous reviendrons !) bien sûr le sophisme, ni la même raison (évidence)

        il s’agit bien de, -je, tu, il-elle, ..ce ‘machin’ de jardin, ce no crédit à no-hasard,
        ce support à: « no-ciel ne nous tombera sur la tête ! »
        tel est le message transmis, Et du livreur livré /si je capte bien n’est-ce pas,
        par ex. nos coexistences sur terre, et air, eau, feu (banal natif planétaire !)
        alors de cette ‘façon’, ..usinée, ou oeuvragée! par un esprit ou par nature,

        ..Tout à la Merci ! a-ssu-jet-tit !
        à-Nos tendresses, néanmoins inféodées !
        à-Nos affections indisputables !
        Besitos,

        (j’en fais trop hein.. c’est de ta faute ! ..tu m’inspires)

        J'aime

A vos claviers : commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s