Moi, si j’pouvais…

J’irais passer les vacances de Noël sur l’Île de la Réunion. Je ferais un réveillon avec du riz blanc, des grains, du Cabri Massalé ou du Rougail boucané, une bonne fricassée de brèdes, et puis des litchis tout juste cueillis dont le jus abondant dégouline sur les doigts quand on déchire leur peau rouge et craquante. Il y aurait des fleurs partout et de la chaleur. On s’installerait sur la plage d’Étang Salé, on rigolerait en buvant des Dodos bien fraîches.

Voilà. Si je pouvais je ferais ça… Je me le dis chaque année, la vérité !

P1070493

Mais je ne me plains pas, va pas croire. Aujourd’hui il fait beau à Pau, et je suis contente de notre sapin de cette année. Le poêle est alimenté en continu et ça sent bon le feu de bois dans la maison. Si je me pose dans le cantou, je parviens même, à force, à réchauffer mes pieds. Les Pyrénées sont couvertes de neige et le givre du matin illumine les champs quand je vais travailler. On court un peu après les gants des gamins, les bonnets, et on doit gérer chandelles verdâtres sous le nez et vomitos incontrôlés, mais quand même, l’humeur est joyeuse, vu que Pépère en rouge s’apprête à passer. C’est le moment de tous les espoirs, de tous les rêves, le meilleur moment finalement.

Je vous souhaite à tous de très bonnes fêtes de fin d’année, que vous soyez sous le soleil des Tropiques, dans le froid du Nord, à Dallas, à Bruxelles, à Abidjan ou à Limoges, au milieu des bois ou tout près des pavés. Que l’Espoir soit avec vous, mes amis, puisque c’est lui qui nous fait vivre.

Je vous embrasse.

Camille

20 commentaires sur « Moi, si j’pouvais… »

  1. Ah cette magnifique plage de l’Étang-Salé avec ce sable noir qui brûle les pieds ! Avec ma fille et mon petit-fils nous avons aperçu des baleines en août dernier, aperçu parce qu’elles étaient loin.
    Se baigner le 25 décembre fut un plaisir cérébral et l’eau était merveilleusement bonne, je réitèrerai pour le réveillon du jour de l’an mais en piscine cette fois. 😀
    Bonnes fètes de fin d’année Camille.

    J'aime

    1. Nous rêverions de faire le voyage pour les fêtes, mais c’est décidément trop cher en cette période, à cinq, pour un séjour nécessairement trop court… Cette île mérite bien sa réputation, les Cirques, le volcan, le Python des Neiges, la forêt de Bélouve, les plages, les marchés, il y a tant à faire ! Et Grand Bassin ! Nous qui aimons randonner, on s’y plaît énormément… De là à tout quitter ici, et s’y installer comme tu l’as fait… Non, vraiment, non, mais l’idée nous a souvent traverser l’esprit, je reconnais.
      Belles fêtes à toi aussi, Jean-Charles !

      Aimé par 1 personne

      1. Ah ah ! Toutes les attaches possibles ! Amis, famille, collègues, une vie très riche et très entourée… Aucune raison de partir excepté le soleil : je déteste le froid et la pluie.

        J'aime

  2. Passez de très fêtes de Noel Camille, a toi et à toute ta famille. Ici en Alsace La neige est venue un peu trop tôt, elle nous quitte déjà et des températures agréables ainsi qu’un beau soleil devraient nous tenir compagnie pendant les fêtes…
    Belle soirée et à bientot!!!
    Jean-Noel

    Aimé par 1 personne

  3. Balèze ton sapin !! le notre est juste alpin,
    (bien déguisé par Lyli et Assim, il scintille et clignote !)
    Comme j’étais très-très gentil (« on peut croire mais pas savoir », disait Jean d’O; ou le droit de rêver !) un père Nonël, peu ponctuel et incarné par ma chérie, m’amena mon cadeau !

    Le canapé déjà installé, qu’importe si je lis rarement des BD,
    je ne laissais pas s’échapper « le Chat du rabbin » (J Sfar)
    ..un conte savoureux (!) le chat de Zlabya, la fille du rabbin, qui après avoir croqué le perroquet familial, parle ! sentant qql danger que cette élocution féline influence l’éducation de Zlabya, le maître (délicieux) décide de lui enseigner la Torah etc.
    Evidemment le chat, plus sagace et contradictoire que contrariant ? ne l’entend pas de cette oreille ! ils rivalisent de spiritualité, rien de mystique, où le mensonge est absent.
    /anecdote, je découvrais la série et l’auteur à Marrakech.
    Des becs, des kiss et des besos, Salam, Shalom,

    Aimé par 1 personne

    1. J’en profite puisque tu parles littérature pour te conseiller la lecture du premier roman de mon amie Rachel Corenblit « Salam Shalom maintenant » aux éditions du Rouergue. Depuis elle a publié un paquet de bouquins, souvent pour enfants (« Lili la bagarre » notamment, très souvent étudié à l’école). Le chat du rabbin, je connais sans avoir lu, mais sur tes conseils donc, je le lirai sans faute !
      A bientôt, Jaq !

      Aimé par 1 personne

A vos claviers : commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s