Les bracelets rouges

Ils sont arrivés par la poste dans un petit colis venu des Amériques. Cinq bracelets rouges en caoutchouc, un pour chacun d’entre nous. Cinq bracelets porteurs d’espoir et de douleur, porteurs aussi de la chaleur et du lien très fort qui m’unit à mon amie du bout du monde, ma copine Béa, partie vivre à Dallas il y a quelques années avec sa famille. Rouge, c’est la couleur préférée de son fils, Jimmy, 9 ans.

Jimmy est né à Casablanca. Beau gaillard, bel enfant, courant partout et souriant beaucoup, l’œil pétillant, la rigolade à fleur de peau, et l’air de pas vouloir se laisser faire.

Jimmy a été surpris au cœur de son enfance bondissante par une méchante tumeur au cerveau, décelée en octobre, opérée immédiatement, traitée efficacement par la suite avec des techniques de chimios et de radiothérapies de pointe. Les dernières analyses sont très bonnes, il semble que le mal ait été terrassé. Béa, son mari, ses deux magnifiques filles adolescentes, ont été de vrais warriors. Jimmy est un super-héros. Il se remet doucement, son organisme a été mis à très rude épreuve, il lui faudra du temps pour retrouver une vie ordinaire de petit garçon. Ce genre de guerre laisse des traces, physiques, affectives, émotionnelles, qu’on n’efface pas comme ça, on le sait bien.

Nous avons reçu nos cinq bracelets rouges. Nous avons intégré, de loin, la Team Jimmy. Et ma manière à moi de participer à cet élan magnifique de solidarité et de soutien qui a été lancé Outre-Atlantique par les amis de la famille, qui a été repris au Maroc, en France, et partout où Béa et Jean-Luc ont semé des graines d’amitié si fortes, c’est d’écrire ce billet. Chaque personne le lisant pensera l’espace d’un instant à ce petit Jimmy qui lutte, là-bas, à Dallas, pour finir de guérir et retrouver une vie normale. Toutes ces pensées un peu émues, ça lui fera un joli faisceau d’ondes positives supplémentaires. Il en a bien besoin. Ils en ont bien besoin.

Béa, ma tendre amie Béa, je suis de toutes mes forces avec toi, je te serre contre mon cœur, je t’aime très fort.

6 commentaires sur « Les bracelets rouges »

  1. Oui depuis quelques minutes mes pensées sont tournées sur ce petit garçon , sur l’émotion qui monte en repensant à ma propre expérience, et le bonheur immense et la saveur de la vie à l’annonce de la guérison . Belle vie maintenant à Jimmy Béa et leur famille. Et parceque les amis de mes amis sont mes amis😉

    Aimé par 1 personne

A vos claviers : commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s