Les évaluations nationales nous font bien rigoler.

Je l’ai déjà laissé entendre ici ou là au gré de mes billets : dans mon métier, c’est rarement grâce à mon ministère qu’on se casse une côte de rire. Au départ, quand ma dirlo nous a annoncé « Evaluations nationales, les filles ! », j’ai fait ma fonctionnaire de base, j’ai dit « oooooohhhh, nnnooooonnn, puuuuutaiiiiiin, faiiiiiiis chiiiiiiiieeeeer… »  (parfois -mais parfois-pas-souvent hein- il m’arrive d’être vulgaire, dézolécépabien).

Après, on les a reçus, les livrets, et là j’ai fait mon écolo de base et j’ai dit : nan mais je rêve ? C’est quoi cette débauche de papier, c’est pour fêter la démission de Hulot que vous avez rasé une forêt entière rien que pour ces putains d’éval ? Y’a trois livrets de 30 pages, ça aurait pu tenir sur un seul de 10 ! Et encore, je suis large ! Vous me faites honte, messieurs-dames du ministère, vous êtes indécents et je vous méprise ! (parfois -mais parfois-assez-souvent, hein- je trouve mon époque calamiteuse, surtout les décideurs qui font la leçon aux… mais bon, c’est un autre sujet)

Ensuite, on les a découvertes, ces éval. Et… faut lui reconnaître ça, à notre Blanquer chéri, il nous aura donné l’occasion de bien nous poiler. Je te livre ici le texte de lecture « compréhension » et les questions qui l’accompagnent. C’est pour que tu te poiles de concert, me remercie pas, c’est cadeau. Pour mémoire, je précise que ces petits de CE1 ont 7-8 ans.

texte sommeilchoix de réponses

Y’a des mecs, y sont bien payés pour ce qu’ils font, quand même…

12 commentaires sur « Les évaluations nationales nous font bien rigoler. »

  1. Oup’s encore moi, ..désolé je suis réveillé,
    (une vue de l’esprit; what else)

    je voyais ce texte sur le « sommeil », je vous le propose,
    (synonyme: partage)
    – Qué le Sommeil ??

    « D’immenses ressources sont consacrées [??] à la question de savoir pourquoi exactement les êtres vivants dorment [quelle idée]
    Posez-la aux chercheurs et vous entendrez immédiatement la perplexité admirative et la frustration se glisser dans leur voix.
    Le sommeil est universel.
    C’est fou, quand on y songe.
    En pleine mêlée frénétique pour la survie, alors que l’on se massacre, meurt et fuit depuis des siècles, des milliards d’êtres vivants trouveront toujours le temps de s’accorder un bon petit moment d’inconscience.
    [merveilleux!]
    On a du mal à croire que cette pause permette de vivre pour se battre un jour de plus. Le fait qu’une habitude si risquée soit si répandue et persistante laisse à penser que ce qu’il se passe à ce moment-là est de la plus haute importance.
    Le sommeil apporte au dormeur,
    il vaut la peine de défier la mort jour après jour, toute sa vie.
    Les bénéfices du sommeil restent mystérieux (…)
    ces inconnues sont captivantes »

    ..n’est-ce pas, j’ose: à tout âge !

    Aimé par 1 personne

    1. J’adore ta réflexion, Jaq… J’ai étudié le fonctionnement du sommeil pendant mes études de psychologie (ainsi que la mémoire, qui est absolument passionnante aussi, j’ai adoré mes études pré-IUFM). On ne sait pas si le sommeil est vital, en réalité. On sait que le fait d’empêcher quelqu’un de dormir provoque un stress qui, lui, est mortel, mais il y a des individus (très rares il est vrai) qui ne dorment jamais et ne s’en portent pas plus mal. Ce sont tout de même des dysfonctionnements, et le sommeil sert à stabiliser la psyché avant tout, à défragmenter les pensées pour mettre un peu d’ordre dans tout ce merdier, pour faire simple (et donc très approximatif et très faux, mais tu comprends l’idée).
      Ton approche philosophique est fascinante, en tout cas…

      J'aime

  2. (c’est une blague ? ..chic & chouette !)
    Il n’y a pas si longtemps j’me disais, à l’idée d’une paire de Michel (ni mère ni père)
    Montaigne et Onfray: je lis (et écris) énormément moins qu’eux !!
    Zen, ..la réciprocité affranchie d’estime ou de flatterie, la loyauté suffit.
    Miaoow

    NB : la glande pinéale (restons poli)
    « ou épiphyse est une petite glande endocrine de l’épithalamus du cerveau des vertébrés. À partir de la sérotonine, elle sécrète la mélatonine et joue donc, par l’intermédiaire de cette hormone, un rôle central dans la régulation des rythmes biologiques (veille/sommeil et saisonniers).
    Connue depuis au moins l’époque de Galien (au IIe siècle ap. J.-C.), la glande pinéale était baptisée kornarion, littéralement : pignon de pin ».
    ..ou pomme de pin n’est-ce pas (merci wiki)

    Moralité: à tout âge (?) on apprend quêque chose !

    J'aime

      1. Ah oui..et me crispe aussi..Les miennes c’est pour le 01 octobre…Tout le monde se triture déjà les méninges pour trouver les créneaux informatiques..Le clic droit et le clic gauche restent obscur pour encore beaucoup de 6èmes…Je les aiderai à cliquer sur
        1) je peux être heureux
        2) je dois être heureux
        3) je fais ce que je veux et vous emm…!
        Bonne soirée!

        Aimé par 2 personnes

      2. On s’est interrogées quant à la possibilité de résister, d’ignorer ces éval, mais il y a quand même des choses intéressantes, notamment sur le vocabulaire, tout n’est pas à jeter…
        Bon courage en tout cas !

        Aimé par 1 personne

A vos claviers : commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s