Un jour une oeuvre, mon petit rituel « bonheur » de début de journée…

Lorsque j’ai projeté ce tableau d’Eugène Delacroix sur le tableau blanc de ma classe, j’ai entendu distinctement la réaction spontanée du gamin le plus proche de moi qui a laissé échapper un « Whoua qu’est-ce qu’il est moche ! » qui n’avait pas pour vocation à être entendu de moi. Je me suis tournée vers lui, et son visage a viré penaud en un éclair, convaincu qu’il était que j’allais désapprouver sa réaction.

Marrant comme on a du mal à leur faire comprendre qu’ils peuvent donner leur avis. Qu’ils ne seront pas jugés pour ça. Et que même, un avis négatif, du moment qu’il est sincère et argumenté, est bien plus intéressant qu’un vague avis positif sans fondement, qu’on balance juste parce que maîtresse va vouloir qu’on aime vu qu’elle nous le montre elle doit kiffer ce machin, alors on va pas la contrarier.

Bon, donc je me tourne vers lui d’un bloc en entendant ça, il se ratatine un peu, et je lui souris tout grand, ravie de cette échappée qui me permet de rebondir : Pourquoi cette réaction ? Qu’est-ce qui nous gêne dans ce tableau ? Pourquoi on se sent mal en le regardant ? Qui peut être cette jeune fille ? Quelle émotion ressent-elle visiblement ? Et l’environnement ? 

Elle a l’air pauvre, ça se voit à ses vêtements. Et les couleurs, elles sont toutes fades. Derrière, le paysage, c’est super triste, c’est pour ça qu’on se sent triste quand on le regarde, et qu’on n’a plus envie de le regarder. Et puis elle, on sait pas ce qu’elle regarde sur le côté, mais on dirait qu’elle a peur. Elle est jolie pourtant… Elle est bien coiffée en plus.

Ensuite j’ai donné le titre : Orpheline au cimetière.

Ah ouais, on comprend mieux, en fait, tu m’étonnes qu’elle ait l’air triste, et qu’elle ait l’air d’avoir peur aussi… 

Le gamin qui l’avait trouvé si moche, ce tableau, ne l’aime pas davantage à l’issue de la séance. Et c’est heureux. Mais il met du sens, et les autres se sont interrogés. Et pour moi, c’est jubilatoire.

Et en plus j’apprends toutes les semaines des trucs, c’est tout benef, je peux briller en société.
Mais bon, le dites pas trop fort que je profite de mes heures de classe pour bosser ma culture générale.

 

10 commentaires sur « Un jour une oeuvre, mon petit rituel « bonheur » de début de journée… »

    1. Non, elle a un air affolé et troublant. On peut imaginer plein de choses, et même, pourquoi pas, écrire une histoire, l’histoire de cette jeune fille, par exemple, d’où elle vient, qui elle est, son drame, son espoir, et ce qui se passera après. Hein ? Pas vrai, monsieur Dodo qu’on pourrait le faire ? Pourquoi pas, hein ?


      Chiche…
      😉

      Aimé par 1 personne

      1. Oui, je prèche, je prèche, parfois il m’est arrivé de finir par être entendu… toctoctoctoc fait mon plancher… puis il s’écrie « HO c’est pas fini le boucan là, y en a qui veulent dormir ici », voila j’ai été entendu et j’ai reçu la réponse que je méritais. ;o)

        J'aime

  1. J’aime leur montrer de l’art. Cette année, je suis limitée car nous partageons un videoprojecteur à plusieurs. Cela demande un peu plus d’anticipation (est-ce que je peux avoir le videoprojecteur?). J’utilise à défaut ma tablette.
    Ouvrir à la culture, cel fait tellement partie de nos missions .

    J'aime

A vos claviers : commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s