La lutte des classes, classe…

Pour avoir visé ce thème tabou du choix public/privé et les questionnements qui en découlent. Pour avoir si finement montré les culpabilités ressenties, l’inconfort qu’il y a à se retrouver coincé dans ce choix : trahir ses principes ou s’imaginer faire subir les conséquences des-dits principes à sa progéniture.

Pour cette école, filmée avec drôlerie et bourrée de clichés, cette instit’ tellement décalée qu’elle en est pathétique… Pour avoir su montrer à la fois sa bonne volonté et l’absurdité de ce qu’on lui demande de faire. Elle applique les directives à la lettre, la pauvre, en bonne fonctionnaire qui fonctionne, elle est ridicule parce que ce qu’on lui demande de faire l’est. 

Pour cette cohabitation laborieuse des classes sociales, des religions, des cultures, des couleurs de peaux, qu’on voudrait fluide (oh tellement) et qui ne l’est pas, dont les ressorts et les difficultés sont observées avec justesse et ouvrent les yeux des spectateurs (en tout cas des miens).

Pour ce gosse monté sur ressorts, qui ne sait pas marcher, qui sautique, bondit, escalade, enjambe, zig-zague tout en parlant, attentif et présent malgré cette agitation permanente. Cet enfant qui ne parvient pas à rester immobile, parce que c’est contre-nature et que c’est juste normal. Ça m’a fait rire de le voir à l’écran…

Pour le choix des chaussures de Leïla Bekhti. Voilà un détail que je suis capable de remarquer dans un film. Des bonnes grolles de l’époque, ça madame, de la belle godasse tout terrain, le genre qu’on avait pour les concerts, et qui ne craignent pas la boue, le bitume, et la manif étudiante.

Pour cette subtilité dans la compréhension de l’âme humaine, cette manière élégante et moqueuse d’en explorer les contradictions, les faiblesses, la mauvaise foi, la fragilité, les maladresses, la beauté aussi. La belle-fille ado toujours en colèmour, qui ne sait pas parler gentiment, qui assène les compliments. Bien vu.

Pour tout ça, bravo Monsieur Michel Leclerc. Ouais… Bravo.

la lutte des classes

A vos claviers : commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s