Le temps des petits mots

Ça sent la fin. Les récrés sont plus longues, les retours en classe plus lents, les dernières leçons qu’on donne s’écoulent paisiblement, on a inversé le ratio boulot/temps morts, de ceux qui génèrent tant de vie justement, d’échanges spontanés et de petits secrets partagés. Les « Tu me donnes une feuille maîtresse, s’il te plaît ? » sont récurrents. A ce moment de l’année, ils veulent nous faire des dessins d’adieu avec tout autour des guirlandes de mots doux.

Zonzon m’aime avec deux accents circonflexes et un qui a failli l’être, c’est son côté généreux. Il m’offre pour clore cette année intense un hélicoptère de la croix rouge (précision donnée par l’auteur qui a bien insisté sur ce point : « C’est un hélicoptère de la croix rouge, hein, t’as vu maîtresse ? » en tapotant de son index sur la croix.

Bien bien bien.

Ça peut vouloir dire quoi de notre année, ce dessin ? C’est quoi le sens de cet hélicoptère ? Est-ce qu’il me parle de l’envol possible que j’exige de lui ou du vol géostationnaire dont il est capable ? Ouais, je réfléchis trop, c’est un peu l’histoire de ma vie.

Et cette croix rouge, qu’est-ce qu’elle me murmure, hein ? Ce que j’entends, moi, c’est ça : T’y crois, hein ? T’y crois toujours, toi maîtresse que tu vas réussir à aider des gosses ? Ouais, t’as raison, faut des gens pour y croire, il en faut, et il en faut plein dans ce monde, et pas des fragiles, je te le dis. Le métier est dur. Il est beau mais il est dur. Alors il faut qu’on soit plein à s’y lancer. Et un peu barges, pour tout avouer. Des emmerdeurs, des mordus, des tignous, des qui lâchent rien. Des qui s’effondrent au début des vacances, désœuvrés, désorientés. Boh, pas longtemps mais quand même, un drôle de sentiment un peu honteux d’accablement. Et puis surtout, cette putain de fierté, quand même, de faire ce métier.

Bonnes vacances mes copillègues de tous horizons !

img_20190701_144956-917396654.jpg

6 commentaires sur « Le temps des petits mots »

  1. cet enfant est merveilleux: il livre, empressé et efficace, son plein d’amour en hélico (!) sans oublier ses accents circonflexes,
    parions (!) que cette affection résiste aux passades dites saisonnières,
    à ce sujet.. Bonnes vacances 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Il est top zonzon, tu réfléchis trop : il a descendu l’échelle pour que tu puisses monter à bord et t’envoler en vacances avec lui ! il va te mettre dans ses bagages….. jusqu’à sa rencontre avec sa prochaine métrêse, bien entendu

    J'aime

A vos claviers : commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s