Ananarin Nabranlé

Il y a quelques années, dans un musée d’art, j’avais remarqué un gars qui avait passé la visite entière à photographier tous les tableaux  avec son appareil numérique sans jamais les regarder en vrai. Ce qui était drôle c’est qu’il était suivi par un mec hilare qui le photographiait en train de photographier les toiles, et qui, donc, ne les regardait pas non plus. Quant à moi, je me marrais en reluquant les deux types, celui qui prenait celui qui prenait les œuvres en photos, ce qui fait qu’on était au moins trois à passer à côté de l’expo (peut-être étais-je moi-même photographiée, qui sait…)

Ce weekend, j’ai repéré ce manteau avachi avec un type dedans, peut-être prostré ou en état de stupeur devant la très célèbre toile. En réalité totalement fasciné par son téléphone portable, comme vous vous en doutez. Qu’en penserait le jeune et vaniteux Rimbaud, l’impétueux et hautain Verlaine, et leurs amis rassemblés devant cet impudent qui joue à Candy Crush sans vergogne au musée d’Orsay ?

Orsay